Tour des Grands Ducs 2014

  • Un TGD très relevé.

 

L’édition 2014 restera comme l’une, voire la plus relevée, des éditions du TGD. L’ouverture aux coureurs de 3ème catégorie FFC et la présence d’anciens coureurs élites dans le pelotons y est certainement pour quelque chose. Dans ces conditions et avec une préparation moyennes (annulation du Tour de Vingeanne) les bleus et noirs rentrent bredouille cette année. Ce n’est pas faute d’avoir mouillé le maillot ! Les Dijonnais ont été présents du début à la fin mais il leur a manqué un peu de réussite…

 

Et pourtant tout a (failli) bien commencé…

 

ETAPE 1 (Ruffey-Ruffey)

La 1ère étape, considérée comme la plus facile, a bien failli devenir piégeuse sur un coup de bordure dans l’interminable ligne droite de Lux. Les Dijonnais sont vigilents, Geoffrey, Mathieu et Steve sont présents à l’avant mais le dossard 1, Angot, ne laisse pas sortir. Regroupement général, l’arrivée se joue au sprint. Coulon (Entente Longecourt) lance parfaitement Davy Delattre. Steve et Geoffrey sont en embuscade mais l’arrivée est déjà là. Ils terminent 2ème et 3ème. Dommage.

Photos : Mégane P.

ETAPE 2 (Collonges-Longeaut)

CLM sinueux de 12 km avec vent défavorable au retour. Anthony réussit la meilleur temps du club en 17min01. Le chrono est remporté par Coulon (16min16) devant les spécialistes de la discipline Angot (Cyclisme Alpes Compétition) et Lamoureux (VC Châtillon).

Merci à Aurélie pour ces belles photos.

ETAPE 3 (Châtillon-Châtillon)

Le VSD pouvait difficilement faire mieux que l’an passé où Geoffrey et Simon s’étaient imposés lors des 2 étapes châtillonaises.

 

Le matin, l’étape (2 boucles de 30 km) part sur les chapeaux de roue avec le feu-follet Jacquot (Wittenheim) qui vise le classement par point. Longecourt contrôle et aucune échappée ne parvient à sortir. C’est après le 1er passage sur la ligne que 3 hommes se font la malle : Gomes (VTT Gevrey), Haot (O2) et Jacquot, encore lui. L’équipe du maillot jaune maintient l’écart (40 sec à 15 km de l’arrivée). Le VSD, qui vise la victoire d’étape, vient lui prêter main forte, Mathieu et Vincent assurant de gros relais. Le peloton reprend les échappés ine-xtremis et le Belge Lafourte (O² Primeurs) règle le sprint. Steve termine 7ème. Geoffrey a payé sa débauche d’énergie en début d’étape et a manqué de fraicheur pour le finish.

 

ETAPE 4 (Châtillon-Châtillon)

L’étape est courte (65 km) mais le vent souffle par rafales et les coureurs vont devoir passer 3 fois la côte de la piscine. Pas des répit en début d’étape avec un MG1 dès le 8ème kilomètre. Rapidement, comme l’an passé, 5 coureurs s’échappent : Renevey et Schmidt (SCOD), Niemerich (Wittenheim), Schaffner (MJC Buhl) et Geoffrey, toujours bien placé et qui a flairé le bon coup !

 

Le maillot jaune tarde à réagir et l’écart monte à plus de 2 minutes à la mi-course. La course se durcit au 1er passage sur la ligne quand Coulon fait tout exploser et emmène avec lui un groupe d’une vingtaine d’hommes. Le vent et la côte de la piscine font des dégâts et ce groupe perd des unités à chaque passage. Idem à l’avant où Renevey puis Geoffrey lâchent prise. Niemerich s’impose avec 1min 30 d’avance sur Coulon qui perd son maillot. Schmidt (3ème) réalise une bonne opération en prenant le maillot rose des vétérans. Steve termine 12ème, dans le groupe de contre. Les autres coureurs du club terminent bien groupés dans le peloton.

 

ETAPE 5 (Recey-Recey)

Dernière étape difficile avec 6 MG répertoriés. Coulon compte 55 sec de retard au classement général. Il décide donc d’attaquer d’entrée et part pour un long raid solitaire. Un groupe de contre se forme au dessus de Recey (Niemerich, Jacquot, Bois, Renevey, Schmidt, Gomes, Thomas, Angot, Steve…) mais est est repris quelques kilomètres plus loin. Idem le tour suivant.

 

Gomes attaque alors qu’un orage éclate. Un véritable déluge s’abat sur les coureurs et les abandons pleuvent ! Gomes réussit à rentrer sur Coulon et unissent leur force. Derrière, l’inépuisable Jacquot aide son leader et Renevey se met à la planche pour conserver le maillot rose de son coéquipier. L’écart se réduit lors des 2 dernières boucles de 11 km mais Gomes s’impose à nouveau avec brio à Recey. Coulon termine dans sa roue et on sort alors les chronomètres : 50 sec de retard pour Niemerich qui sauve son maillot pour 5 petites secondes ! Quel final !

 

Steve et Mathieu terminent dans le groupe maillot jaune. Vincent, malchanceux, a passé toutes les bosses sur la plaque, faute à un problème de batterie. Bel esprit d’équipe d’Antho (et Nico) qui l’a attendu et qui a du chasser dans les voitures  avec Geoffrey.

 

Bilan :

Steve et Mathieu terminent 9ème et 12ème du classement général. Un bon résultat pour ce TGD très relevé. L’équipe a été présente à chaque étape mais a manqué un peu de réussite. L’ambiance était au rendez-vous, comme d’habitude, avec pas mal de souvenirs à se raconter !

 

Un grand merci à nos 2 DS pour leur soutien mécanique et logistique. Une sacré équipe dans la voiture !

Merci également à notre photographe et à tous ceux qui nous ont encouragés (Didier, Lili, Gilles...)

 

Un clin d’oeil à Nico qui a participé au TGD avec l’équipe de Côte d’Or et qui a joué le jeu pour aider Yoan pour le maillot du combiné. ;-)

 

 

 

 

 


Alerte nouvel article

Recevez un email dès la publication d'un nouvel article.

Entrez votre email:

MERCI à nos sponsors